L’OL, un mercato ambitieux pour faire de l’ombre au PSG en Ligue 1

Débarrassés de Bruno Genesio, un entraîneur très décrié depuis sa prise de fonction il y a 3 ans et demi, les supporters de l’Olympique Lyonnais vivent un début de mercato tonitruant. En effet, depuis le mois de mai, les Gones rythment les infos mercatos : d’abord avec le recrutement du côté technique avec Juninho comme directeur sportif et surtout Sylvinho comme entraîneur, mais également du côté sportif. Jean-Michel Aulas, le président lyonnais, a sorti le chéquier pour répondre aux exigences de ses deux Brésiliens, mais a également perdu, déjà, deux joueurs très important dans l’effectif rhodanien : Ferland Mendy et Tanguy Ndombele.

Tous deux internationaux français, ces derniers ont rempli les comptes en banque d’Aulas en rapportant, respectivement, 55 et 60 millions d’euros, soit 115 millions à eux deux. Mendy, débarqué du Havre en 2017, et Ndombele, d’Amiens lui aussi en 2017, ont été achetés pour 15 millions d’euros à eux deux. Une énorme plus-value a donc été réalisée par le club lyonnais. Plus que l’argent, les supporters peuvent se vanter de voir deux de leurs joueurs rejoindre les clubs les plus prestigieux de la planète. Ferland Mendy a rejoint le Real Madrid, sur un souhait de Zinédine Zidane (rien que ça), et Ndombele déboule à Tottenham, finaliste de la dernière Ligue des Champions.

Mais le mercato a également été fructueux dans le sens des arrivées. Pour se construire une équipe capable de faire de l’ombre au Paris Saint-Germain, – l’équipe super favori dans les paris sportifs pour la victoire de la Ligue 1 -, et bien figurer en Ligue des champions, le groupe a été renforcé quantitativement et les deux éléments partis ont été remplacés numériquement par la cellule de recrutement, guidée par Juninho et Florian Maurice, le directeur de la cellule de recrutement. Grâce à ces deux paires de yeux avisés, les Gones ont déjà bouclé quatre arrivées.

Ciprian Tatarusanu, libre de tout contrat après son départ de Nantes, débarque au poste de gardien de but remplaçant. Il permettra à Anthony Lopes de se reposer de temps en temps et, dans le même temps, apporter une certaine plus-value comparée à Mathieu Gorgelin, décevant. Jean Lucas, jeune pépite brésilienne, est également arrivé dans le Rhône. Ce dernier peut jouer comme milieu de terrain relayeur, voir comme sentinelle. Cela représente clairement un pari pour l’avenir et il devrait facilement s’intégrer grâce aux deux dirigeants auriverde : Juninho et Sylvinho. Enfin, Thiago Mendes et Youssouf Koné ont tous deux étés transférés du LOSC à Lyon, pour un montant de 35 millions d’euros environ. Le premier remplace Ndombele, tandis que le second prendra la place de Mendy.

Les Gones, qui évolueront en 4-3-3 la saison prochaine, devrait encore boucler au moins une arrivée en défense centrale, afin d’apporter une vraie concurrence à la charnière Marcelo-Denayer. Ironie du sort, le premier cité, brésilien, devrait perdre sa place si Joachim Andersen arrive à Lyon. Le Président de la Sampdoria de Gênes a annoncé, ces derniers jours, avoir trouvé un terrain d’entente avec l’OL pour la vente de son défenseur danois, âgé de 22 ans. JM Aulas et Juninho devraient miser 25 millions d’euros, hors bonus, pour se l’offrir. Un mercato ambitieux et qui donne clairement envie…

PSG : Meunier forfait contre Manchester United

Le défenseur belge du Paris Saint-Germain, Thomas Meunier est d’ores et déjà forfait et n’affrontera pas Manchester United à Old Trafford mardi à 21 heures. Remplacé par Colin Dagba samedi lors de la victoire du PSG contre Bordeaux (1-0) suite à un choc avec François Kamano, le belge souffre d’une commotion cérébrale, il est laissé au repos jusqu’à un examen de contrôle prévu en fin de semaine prochaine.

Ce forfait s’ajoute à ceux de Neymar et d’Edinson Cavani.

AS Monaco : Le prix du licenciement de Thierry Henry évalué

Prix du licenciement de Thierry Henry
Selon le quotidien Nice-Matin, le club de l’AS Monaco devrait s’acquitter d’une somme comprise entre 10 et 15 millions d’euros pour le licenciement de son entraîneur, Thierry Henry.

Le directeur sportif invité à partir
Le directeur sportif monégasque, le Nigérian Michael Emenalo, est lui aussi invité à quitter le club.

Pour rappel, l’ASM a déjà payé 8 millions d’euros de licenciement à Leonardo Jardim en octobre 2018. C’est au tour de Thierry Henry de faire ses valises, seulement 104 jours après son arrivée. Thierry Henry s’était engagé avec le club de la principauté jusqu’en juin 2021.

Pour information, c’est Léonardo Jardim qui fait son retour comme entraîneur à l’AS Monaco. Il effectuera son premier match depuis son retour mardi à Guingamp, pour le compte d’une demi-finale de coupe de la ligue.

ASSE / Discipline : Ruffier suspendu quatre matches, Söderlund trois

Mauvaise période pour l’ASSE, en effet, expulsé contre Monaco (0-4) pour avoir touché un arbitre et lui avoir parlé d’une manière agressive, le gardien Stéphane Ruffier a écopé d’une suspension ferme de quatre matches.

Les verts de l’AS Saint-Etienne ont également appris que Alexander Söderlund, auteur d’un tacle dangereux sur un joueur de l’en Avant Guingamp, a quant à lui pris 3 matchs de suspensions ferme.

AS Monaco : un nouveau directeur sportif pour relancer la machine

Moins performant que la saison dernière, avec une élimination de la Ligue des Champions et des performances en dent de scie en Ligue 1, l’AS Monaco a annoncé aujourd’hui la nomination d’un nouveau directeur sportif.


Michael Emenalo, après dix années passées à Chelsea va être en charge de toute la partie sportive, sous la direction de Vadim Vasilyev, Vice-Président Directeur Général de l’AS Monaco.

Et il risque de se régaler ! En effet, l’AS Monaco devrait recruter plusieurs joueurs, dont au minimum un attaquant et un milieu défensif dès le mercato hivernal. On parle d’un recrutement record pour l’ASM après…les ventes records de cet été.

Ligue 1 : Amiens – Lille sera rejoué (entièrement !)

Le match de Ligue 1 entre Amiens et Lille qui avait été arrêté suite à l’effondrement d’une barrière de sécurité de la tribune des supporters visiteurs (Lillois) va être rejoué.

C’est une décision que vient de prendre la LFP ce vendredi. Même si le score était de 0-1 pour le LOSC, le match sera rejoué entièrement le 20 novembre prochain à Amiens (coup d’envoi à 19 heures).

29 supporters Lillois avaient été blessés. Marc Ingla, directeur général du Losc a réagit très dignement suite à cette annonce :

Fin de collaboration entre L’OM et Patrice Evra

L’Olympique de Marseille a annoncé dans un communiqué disponible sur son site internet avoir mis fin à sa collaboration avec le joueur Patrice Evra “d’un commun accord” avec le joueur.

La raison de cette rupture de contrat est l’attitude du défenseur le 2 novembre dernier à Guimaraes : “il a commis l’irréparable en répondant à des provocations indignes d’une poignée d’individus. Toutefois, rien, dans le fond et surtout dans la forme, ne justifiait un tel dérapage, surtout de la part d’un joueur cadre aussi expérimenté dont l’attitude sur le terrain et en dehors doit inspirer les plus jeunes.”

Jacques-Henri Eyraud, Président du Directoire de l’Olympique de Marseille a ajouté : « Aujourd’hui, il y a de la tristesse. Pour Patrice Evra d’abord, qui a bien évidemment compris toutes les conséquences de son geste et qui ne pourra plus exercer sa passion à l’Olympique de Marseille. Pour les supporters marseillais ensuite, qui sont stigmatisés à cause du comportement irresponsable d’une poignée d’entre eux. Pour l’institution enfin, dont la réputation est entachée alors qu’elle a fait de l’exemplarité des comportements de tous un des socles essentiels de son projet de relance. Malgré cet incident, nous sommes plus que jamais déterminés à démontrer sur le terrain comme en dehors que nous sommes animés par le plus haut degré d’exigence individuelle et collective ».

Plus tôt, l’UEFA avait annoncé avoir suspendu le latéral de toutes compétitions européenne jusqu’au 30 juin 2018.

Ligue 2 – 10ème journée – Résumé du match Le Havre 3-2 Lorient

Ce match entre deux anciens pensionnaires de Ligue 1 a tenu toutes ses promesses. Lorient avait ouvert le score par Sellemani, mais Le Havre revenait dans la partie et marquait par trois fois grâce à Mateta, Bonnet et enfin Fontaine. A 10 minutes de la fin, Lemoine réduisait la marque à 3-2 mais le score en restait là. Les cinq buts sont des frappes lointaines et cinq buteurs différents. Au classement, Le Havre (5ème) dépasse Lorient (6ème). Les merlus en sont à 3 matchs sans victoire. Voici le résumé vidéo :

FC Nantes – FC Metz : l’incroyable double décision de l’arbitre Johan Hamel

Samedi soir, le FC Nantes a battu le FC Metz sur le score de 1 but à 0. Un but marqué par Emiliano Sala dès la 3ème minute. Une défaite qui fait particulièrement mal pour le FC Metz et son entraîneur Philippe Hinschberger, qui peuvent garder cette rencontre au travers de la gorge.

En effet, à la dernière minute du temps additionnel, un pénalty est accordé au messins. C’est Nolan Roux qui s’en charge, et marque. Mais Johan Hamel, l’arbitre du match refuse le but au motif qu’un joueur du FC Metz est rentré dans la surface de réparation et demande à le faire retirer. Il s’en explique : “Au moment de la frappe, quatre Nantais et trois Messins sont dans la surface. S’il y avait eu que des Nantais, j’aurai accordé le but et laissé l’avantage. Si la ligne avait été légèrement franchie aussi. On sait faire preuve de tolérance.”

OK, c’est le règlement, on peut comprendre.

Deuxième tentative pour Nolan Roux qui s’élance et tire au dessus ! L’arbitre ne donne pas le pénalty à retirer et c’est la fin du match. Sauf que…une nouvelle fois, des Nantais et un messin étaient rentrés dans la surface. Pourquoi donc, Johan Hamel n’a pas fait appliqué le réglement ?

Un nantais en bas à gauche de l’image et deux nantais et un messin dans la surface avant le deuxième tir au but de Nolan Roux

Le règlement, c’est quand ça les arrangent ! Courage aux messins.

Football