Archives par mot-clé : Mathieu Gorgelin

L’OL, un mercato ambitieux pour faire de l’ombre au PSG en Ligue 1

Débarrassés de Bruno Genesio, un entraîneur très décrié depuis sa prise de fonction il y a 3 ans et demi, les supporters de l’Olympique Lyonnais vivent un début de mercato tonitruant. En effet, depuis le mois de mai, les Gones rythment les infos mercatos : d’abord avec le recrutement du côté technique avec Juninho comme directeur sportif et surtout Sylvinho comme entraîneur, mais également du côté sportif. Jean-Michel Aulas, le président lyonnais, a sorti le chéquier pour répondre aux exigences de ses deux Brésiliens, mais a également perdu, déjà, deux joueurs très important dans l’effectif rhodanien : Ferland Mendy et Tanguy Ndombele.

Tous deux internationaux français, ces derniers ont rempli les comptes en banque d’Aulas en rapportant, respectivement, 55 et 60 millions d’euros, soit 115 millions à eux deux. Mendy, débarqué du Havre en 2017, et Ndombele, d’Amiens lui aussi en 2017, ont été achetés pour 15 millions d’euros à eux deux. Une énorme plus-value a donc été réalisée par le club lyonnais. Plus que l’argent, les supporters peuvent se vanter de voir deux de leurs joueurs rejoindre les clubs les plus prestigieux de la planète. Ferland Mendy a rejoint le Real Madrid, sur un souhait de Zinédine Zidane (rien que ça), et Ndombele déboule à Tottenham, finaliste de la dernière Ligue des Champions.

Mais le mercato a également été fructueux dans le sens des arrivées. Pour se construire une équipe capable de faire de l’ombre au Paris Saint-Germain, – l’équipe super favori dans les paris sportifs pour la victoire de la Ligue 1 -, et bien figurer en Ligue des champions, le groupe a été renforcé quantitativement et les deux éléments partis ont été remplacés numériquement par la cellule de recrutement, guidée par Juninho et Florian Maurice, le directeur de la cellule de recrutement. Grâce à ces deux paires de yeux avisés, les Gones ont déjà bouclé quatre arrivées.

Ciprian Tatarusanu, libre de tout contrat après son départ de Nantes, débarque au poste de gardien de but remplaçant. Il permettra à Anthony Lopes de se reposer de temps en temps et, dans le même temps, apporter une certaine plus-value comparée à Mathieu Gorgelin, décevant. Jean Lucas, jeune pépite brésilienne, est également arrivé dans le Rhône. Ce dernier peut jouer comme milieu de terrain relayeur, voir comme sentinelle. Cela représente clairement un pari pour l’avenir et il devrait facilement s’intégrer grâce aux deux dirigeants auriverde : Juninho et Sylvinho. Enfin, Thiago Mendes et Youssouf Koné ont tous deux étés transférés du LOSC à Lyon, pour un montant de 35 millions d’euros environ. Le premier remplace Ndombele, tandis que le second prendra la place de Mendy.

Les Gones, qui évolueront en 4-3-3 la saison prochaine, devrait encore boucler au moins une arrivée en défense centrale, afin d’apporter une vraie concurrence à la charnière Marcelo-Denayer. Ironie du sort, le premier cité, brésilien, devrait perdre sa place si Joachim Andersen arrive à Lyon. Le Président de la Sampdoria de Gênes a annoncé, ces derniers jours, avoir trouvé un terrain d’entente avec l’OL pour la vente de son défenseur danois, âgé de 22 ans. JM Aulas et Juninho devraient miser 25 millions d’euros, hors bonus, pour se l’offrir. Un mercato ambitieux et qui donne clairement envie…

Le SC Bastia tient des images accablantes pour l’Olympique Lyonnais

Le match de la 33e journée de Ligue 1 dimanche entre Bastia et Lyon, a été entaché de plusieurs bagarres. La première a eu lieu lors de l’échauffement des joueurs. La seconde bagarre a eu lieu à la mi-temps. C’est suite à cette deuxième bagarre, qui a vu également des violences de stadiers envers des joueurs qu’a été décidé l’arrêt de la rencontre, sur le score anecdotique de 0-0.

Suite à ces scènes incroyables, de nombreuses personnes ont diffusé sur les réseaux sociaux des vidéos et des photos des évènements. Jusque là rien d’exceptionnel puisque la rencontre était retransmise par la chaîne BeInSport. Mais c’est d’autres vidéos, provenant directement de spectateurs du match, en tribune, qui mettent sérieusement en danger des joueurs de l’Olympique Lyonnais.

Tout d’abord, à l’échauffement de l’Olympique Lyonnais, les gardiens de but Anthony Lopes et Mathieu Gorgelin, assistés de Joël Bats, sont mis en cause sur plusieurs faits. Ces derniers sont filmés entrain d’insulter les supporters bastiais présents en tribune Est et de leur faire des signes afin qu’ils viennent sur le terrain. On semble même voir Anthony Lopes dire clairement “Venez bandes d’enculés” en direction du groupe d’ultras “Bastia 1905”. Ce n’est pas tout, puisque les gardiens de but ont été rejoint par plusieurs joueurs, dont Memphis Depay et Jordan Ferri à la fin de l’échauffement. Il n’existe pas de vidéo publique de ces faits à l’heure actuelle mais des joueurs Lyonnais se seraient amusés à viser les visages des supporters bastiais présents en haut des grillages. C’est cet événement qui a fait qu’une quarantaine de supporters ont basculé côté pelouse pour en découdre avec les auteurs. On y voit encore des dégagements de ballons des supporters bastiais vers les joueurs Lyonnais qui insultent les bastiais et également un coup donné par Jordan Ferri à l’un supporter qui a été déclencheur d’autres cas de violences.

Les joueurs Lyonnais ont ensuite quitté la pelouse, protégés par les stadiers bastiais et ont rejoint leur vestiaire à l’intérieur duquel la décision a été prise de ne pas reprendre le match. Après presque 30 minutes de négociations, les délégués de la LFP ont obligé les Lyonnais à faire retour sur la pelouse, ce qui était inconcevable côté Lyonnais, qui s’y sont opposés pendant quinze minutes encore…

De retour sur le terrain, la première mi-temps s’est déroulé sans problème. Ce n’est qu’une fois la mi-temps sifflé qu’un nouveau fait vient voir le jour. Il s’agit de mots échangés entre Anthony Lopes le gardien Lyonnais et Anthony Agostini, directeur de la sécurité du SC Bastia. Alors que Lopes rentre vers le vestiaire, Agostini lui parle d’une manière qui semble être courtoise car il lève ses deux mains en signe de neutralité. On y voit Lopes repousser des deux mains le directeur de la sécurité qui comprend que la situation est hors de contrôle et s’écarte. Il est amené au vestiaire par Jean-Louis Leca qui lui reproche d’avoir parlé inutilement et envenimé la situation. C’est maintenant que la scène va révéler des faits incroyables : un joueur Lyonnais qui porte un dossard jaune de remplaçant va frapper un stadier qui est absolument innocent dans l’histoire. En voyant son collègue agressé, un autre stadier va s’en prendre au joueur incriminé en tentant de lui donner un coup de pied, qui frôlera le joueur Lyonnais. Tout va être fait ensuite pour que les cameramans ne filment plus cette scène surréaliste. Par deux fois, deux lyonnais vont taper dans différentes caméras, pendant qu’au milieu d’une mélée, d’autres coups gratuit vont être échangés, ce qui scellera l’arrêt total du match.

L’Olympique Lyonnais a visiblement eu ce qu’il était venu chercher…

Europa League : Le groupe Lyonnais qui ira à l’AS Rome

A 2 jours de AS Rome – Olympique Lyonnais, le coach lyonnais, Bruno Génésio a communiqué un groupe de 20 joueurs qui effectueront le déplacement en Italie. Les lyonnais avaient battu l’AS Rome 4-2 au match aller.

Le groupe : Lopes, Gorgelin, Mocio, Rafael, Jallet, Morel, Mammana, Diakhaby, Yanga-Mbiwa, Aouar, Darder, Ferri, Tolisso, Gonalons, Tousart, Cornet, Fekir, Valbuena, Ghezzal, Lacazette.

Lyon : le groupe qui reçoit Lens

Voici le groupe de l’Olympique Lyonnais convoqué par Hubert Founier pour la réception du RC Lens dimanche :

Anthony Lopes – Mathieu Gorgelin – Mehdi Zeffane – Mouhamadou Dabo – Christophe Jallet – Bakary Koné – Lindsay Rose – Corentin Tolisso – Rachid Ghezzal – Maxime Gonalons – Fares Bahlouli – Steed Malbranque – Arnold Mvuemba – Gael Danic – Yassine Benzia – Alexandre Lacazette – Clinton N’jie – Mohamed Yattara