4 années ago
6109 Vues
0 0

Saïd Ennjimi : pas qu’une histoire de maillots

Alors qu’il devait arbitrer la rencontre Rennes – Bastia samedi dernier au Stade de la Route de Lorient, Saïd Ennjimi a été remplacé au pied levé par Ruddy Buquet. La raison officielle de ce remplacement a été dévoilé ce jour par l’équipe : Saïd Ennjimi est suspendu à titre conservatoire pour avoir demandé des dédicaces sur des maillots de l’OM lors de la rencontre Marseille-Lorient (3-5) afin de les offrir à des œuvres caritatives. Un maillot aurait été offert avant le match à l’arbitre, tandis que cinq autres, auraient été achetés par ce dernier.
Les dédicaces ont été refusées par plusieurs joueurs qui après la défaite, en voulaient à Ennjimi. Ce dernier, auteur d’un match honnête, ce serait énervé sur certains joueurs, ne comprenant pas pourquoi ils lui en voulait ! Jusqu’à l’arrivée de Vincent Labrune, qui a mis fin à la discussion.

Suite à ces faits, l’homme en noir a fait l’objet d’un rapport de Claude Tellène, ancien arbitre qui siège aujourd’hui à la Commission fédérale de l’arbitrage. M. Tellène, s’est fait un malin plaisir d’établir ce rapport sur Ennjimi, alors que lui aussi était “hors règlement”, il y a encore deux saisons, puisqu’il cumulait deux postes (entre 2010 et 2013) : il siégeait à la commission de discipline de la LFP et à la commission fédérale de l’arbitrage, ce qui est formellement interdit pour éviter qu’un membre puisse prendre part aux délibérations alors qu’ils ont un intérêt direct ou indirect à l’affaire concernée…

Alors si Ennjimi est sanctionné pour si peu, c’est que chez les arbitres, tout le monde ne s’entend pas avec tout le monde et des “attributions de gros matchs”, comme une finale de Coupe par exemple, font parfois des envieux. Et dans la guerre de clans, cette fois-ci, c’est Tellène qui a gagné. Suspendu, Ennjimi, pourtant pressenti pour arbitrer la finale, laissera sa place à Antony Gautier, de l’autre…clan.



Club(s) :
Lorient · Marseille

Laisser un commentaire

Menu Title