3 années ago
2970 Vues
1 0

PSG / David Luiz : dopage ou médecine légale ?

Annoncé absent des terrains pour un long mois suite à un claquage aux ischio-jambiers déclenché lors de l’opposition face à l’Olympique de Marseille (2-3) le 5 avril dernier, le défenseur Parisien David Luiz était de retour face au FC Barcelone hier soir au Parc des Princes (défaite 1-3). Après seulement 9 jours de soin avec Eduardo Santos, un physiothérapeute exerçant en Russie, David Luiz était rétabli ! Un record !

Tout comme Zlatan Ibrahimovic blessé en début de saison et de retour sur pied bien avant la date annoncée, le retour sur pied de ces joueurs agace et irrite aussi bien chez les clubs concurrents que chez les médias, poussant le PSG et son physiothérapeute à éclaircir leurs méthodes de travail. Mais à l’heure actuelle, le flou reste totale, poussant certaines personnes à parler clairement de dopage…

C’est Laurent Blanc, en premier qui a complètement loupé sa communication en épaississant le mystère : “Il n’y a pas qu’une médecine, je l’ai vérifié moi-même lors de ma carrière. Il y a des méthodes aux résultats plus rapides que la médecine classique”. .

David Luiz a expliqué sa guérison miracle : “Je suis allé 5 jours en Russie pour travailler 12 heures par jour. J’ai beaucoup travaillé avec un physiothérapeute, Eduardo Santos, qui a un traitement incroyable. C’est un nouveau traitement. Je ne suis pas le premier joueur à avoir recours à ses soins, c’est Villas-Boas qui m’a conseillé.”

Enfin, venait le tour du personnage central, le physiothérapeute Eduardo Santos de s’expliquer sur sa méthode : “Je ne suis ni un sorcier, ni un rebouteux. Je suis formé en physiothérapie et diplômé de médecine sportive. J’avais une clinique au Brésil puis j’ai commencé à travailler pour des grands clubs européens comme Chelsea, Benfica ou encore Tottenham. Au fil des années, j’ai mis au point un protocole qui permet de réduire de 50% au moins le temps de récupération d’une blessure musculaire par rapport à un traitement dit classique. Je n’ai pas une seule méthode. C’est un mélange de plusieurs techniques que j’applique simultanément. On peut travailler ensemble jusqu’à douze heures par jour. Dans le cas de David Luiz, je n’ai ni utilisé d’injection ni la méthode du Plasma enrichi en plaquettes mais des aiguilles et des électrodes pour nettoyer le muscle. Il a aussi effectué un travail de renforcement musculaire ou en piscine ou encore de l’électro-simulation.”

Un médecin généraliste parisien souhaitant garder l’anonymat évoquait le cas du brésilien : “C’est un sujet très sensible. Ce que je peux dire c’est que lors d’un claquage aux ischios-jambiers, la première chose à faire, dans les minutes qui suivent la blessure, est de bander la cuisse et de placer du froid à l’endroit de la douleur pour que l’hématome “se résorbe”, on appelle cela la cryothérapie. Ensuite, il faut adopter un repos total du muscle pendant au moins 3 jours, toute entorse à ce règlement pourrait augmenter considérablement la durée de guérison, ou pire, entraîner une déchirure ou rupture musculaire du muscle. Je pense que c’est ce que le PSG a fait avec son joueur dans un premier temps. Passé cette période, il existe des méthodes douce comme les électrodes, les massages, mais jamais un joueur ne peut recourir en 9 jours ! C’est au minimum le double de temps. Les seules méthodes qui permettraient selon moi de recourir en si peu de temps, seraient une ou des injections qui anesthésieraient la douleur, mais c’est évidement interdit et aussi très risqué car derrière cela, la blessure n’est pas guérie, elle est d’une certaine façon “juste endormie”.”

Alors dopage ou médecine légale pour David Luiz ? Le mystère est toujours d’actualité !



Club(s) :
Paris SG
Menu Title