4 années ago
2672 Vues
0 0

Marseille 3-0 Bastia : les réactions des coachs

Voici les réactions des deux entraîneurs après le match Marseille – Bastia :

José Anigo : « Disons que c’est une soirée où nous avons gagné, c’est donc forcément une soirée positive. Un résultat qui nous permet d’être plus heureux, plus détendus. Nous vivons les choses ensemble. Ce résultat, c’est simplement un match gagné. D’autres vont arriver qui seront plus ou moins difficiles. Je ne suis pas là pour pavoiser, mais pour progresser. Le travail commence à se voir. Si nous continuons dans le sérieux, nous pourrons embêter pas mal d’équipes. Je reste mesuré. Nous mettons un terme à une série de trois matches à domicile dont j’avais dit qu’il serait difficile de faire le plein. Nous avions bien débuté contre Valenciennes. Puis il y a eu le résultat que vous savez contre Toulouse. Tout le monde nous est tombé dessus, disant que nous avions perdu des points. Moi, j’avais dit que cette équipe était compliquée à jouer. Cela s’est vérifié avec le match Toulouse – Saint-Etienne (0-0). Finalement, ce point pris devient un bon point car nous avons parachevé la série contre Bastia. Prendre sept points sur neuf, c’est finalement pas mauvais. »

Frédéric Hantz : « Pour un entraîneur, c’est un grande souffrance. Les joueurs étaient très abattus. Je pense que c’est d’abord Marseille qui gagne le match. Ils étaient dans une période difficile, on a senti avant le match et sur le début une union sacrée. Le manque d’agressivité qu’on a au début du match est très surprenant. On prend deux buts alors qu’on n’est pas en difficulté. On n’est pas sur le porteur, on est apathique. C’est très surprenant. Ce sont des choses difficiles à expliquer. L’addition aurait pu être plus lourde tant on est passé au travers de notre match. J’ai senti derrière cette équipe marseillaise une espèce d’union sacrée. Ensuite, nous l’avons aidée par notre manque d’agressivité et notre apathie. Je suis inquiet pour Gilles Cioni, pour qui il y a une suspicion de rupture des ligaments croisés du genou, mais aussi pour Mickaël Landreau qui a eu une sensation de coup de couteau dans son mollet. Cela sent la déchirure.»



Club(s) :
Bastia · Marseille
Menu Title